Ouroboros

Les pochoiristes sont déjà nombreux à s’être illustré en France. Les plus grands d’entre eux comme C215 et Jef Aérosol ont su s’imposer comme des valeurs sûres de l’art urbain. Difficile alors de jouer des coudes pour émerger et pourtant OUROBOROS a su tirer son épingle du jeu en trouvant un style véritablement original et clairement identifiable.

Sa « touch » lui vient de sa fascination pour le côté nostalgique, lui qui aime tant les peintures écaillées, les objets vermoulus, les châssis de fenêtres abîmés … cet aspect un peu fissuré, légèrement éclaté, c’est ce qu’il souhaite reproduire dans ses œuvres.

Ses images qu’il disperse ici ou là sur les murs de la Métropole lilloise, je suis tombé dessus un peu par hasard … par hasART devrais-je l’écrire, parce qu’il a vraiment bien fait les choses. Son ART nous a rapproché et nous nous sommes rencontrés pour envisager une collaboration.

C’est ainsi que son tableau intitulé « IRIS » a commencé à voir le jour.

Il s’agit du portrait de Marilyne, une jeune illustratrice au regard captivant qui était passée dans son atelier. Fasciné par la profondeur de ses yeux clairs dans lequel on aimerait se plonger, il lui proposa de réaliser son portrait. Pour que cette œuvre ne ressemble qu’à elle, l’artiste a voulu que Marilyne soit représentée dans l’univers qu’elle affectionne. Adepte du travail de l’artiste Hugo LARUELLE, connu notamment pour ses œuvres aux motifs floraux et son utilisation de la feuille d'or, OUROBOROS a choisi de la mettre en scène entourée de roses dorées … une fleur parmi les fleurs qui ne se fanera jamais.

Fiche d'identité d'Ouroboros

OUROBOROS, de son vrai nom Camille DOUCHET est un jeune artiste roubaisien de 29 ans qui œuvre dans la création artistique depuis 3 ans seulement. Adepte du pochoir (« stencil » en version anglaise) comme bon nombre d'artistes urbains français, il a réussi à trouver en si peu de temps sa véritable emprunte. Il est minutieux, exigent et perfectionniste dans son approche. C’est un talent émergent plein de promesses, que je vous conseille de suivre absolument.

Nom de l’œuvre réalisée pour WE ART 51 : « IRIS »

Format de l’œuvre originale : 70 x 100 cm

Peinture spray et acrylique réalisée au pochoir sur toile 100% coton enduite (env. 380 g/m2), agrafée à l’arrière du châssis d’épaisseur 4,5 cm et de profil 45 x 45 mm